EXPOSITIONS & PUBLICATIONS


PUBLICATION DE AVA-ACT1-WATER dans L’OEIL DE LA PHOTOGRAPHIE / AOUT 2019

https://loeildelaphotographie.com/fr/laure-duchet-ava-acte-1-water/



EXPOSITION DECEMBRE 2018

Studio Atelier Fabrique-invitation numerique.jpg
Capture d’écran 2018-12-12 à 12.46.58.png
Capture d’écran 2018-12-12 à 12.47.11.png
Capture d’écran 2018-12-12 à 12.47.36.png

Publications dans la presse 

SEPTEMBRE 2018


Capture d’écran 2018-09-04 à 17.13.57.png
Capture d’écran 2018-09-06 à 11.54.41.png

Métiers de la petite enfance.jpg

EXPOSITIONS

Flyer_Vernissage_Ostéo.jpg

SAINT-OUEN_affiche.jpg
 
10.Hurler_à_la_lune.JPEG

LOUVES

“Nous sommes toutes au début un tas d’os, un squelette démantelé gisant quelque part dans le désert sous le sable. A nous de recoller les morceaux. C’est une tache pénible qu’on doit exécuter quand la lumière est bonne car il faut y consacrer beaucoup d’attention.”

Clarissa Pinkola Estes

Femmes qui courent avec les Loups

A propos de l’exposition,

Le jour de mes 30 ans, une des personnes qui compte le plus pour moi m'a offert Femmes qui courent avec les loups. L'auteure dit que la femme sauvage qui sommeille en chacune de nous est riche de connaissances. Si nous nous reconnectons à elle, notre puissance est infinie. Nous sommes sensibles, intuitives, et cette sensibilité n'est pas, comme on nous le fait croire souvent, une faiblesse et un empêchement.

Au contraire, notre puissance vient de notre intuition.

La même année, j'ai fait la connaissance d'une femme amérindienne qui enseigne les rites indiens à des femmes partout dans le monde. Ce jour là, je me suis retrouvée seule dans une forêt que je ne connaissais pas, et pourtant je me suis sentie chez moi, en sécurité.

Jusqu'alors, être une femme ne voulait rien dire pour moi.

C'était juste une chose qu'on ne m'avait pas transmise. D’ailleurs, cette sensation d’être une femme, peut-elle se transmettre ?

Cela se résumait pour moi, à être moins puissante qu'un homme, être dépendante souvent du regard de l'autre, devoir plaire ... J'étais comédienne, j'avais été infirmière auparavant. Deux métiers qui ne me convenaient ni l'un ni l'autre.

Et puis, soudainement je suis tombée enceinte. Je me souviens encore comme c'est bouleversant, d'être habitée, d'aller seule vers l'inconnu et de ne plus savoir qui on est. Je ne comprenais plus du tout ce qui se passait. J'étais pétrifiée par la peur.

Mon premier enfant est né, et avec lui, j'ai décidé d'écouter qui je suis. De créer pour être au monde, de dire la difficulté d'être enceinte, puis d'élever des enfants et de travailler, d'être une femme épanouie .... en envoyant valser le mythe de la «femme parfaite».

A chaque fois que je rencontre une femme, j'ai envie de la photographier, de prendre le temps de la regarder vraiment. Je lui raconte qui je suis et pourquoi je prends des photos et elle me raconte qui elle est, à travers ses mots, ses gestes, ses silences, ses rires ou ses peurs... Et peu à peu je me rends compte: «Nous avons toutes la même histoire» , nous sommes toutes reliées, différentes générations, origines, âges, milieux... un lien invisible nous relie les unes aux autres. En prendre conscience me rend joyeuse et confiante dans le chemin à accomplir.

Cette exposition a existé une première fois à Paris, où je vis. C'était au départ une dizaine de portraits de femmes seules, et puis les ont rejoins leurs filles, leurs mères, leurs sœurs, leurs grands mères , leurs amies... toute la meute a refait surface.

Laure Duchet, le 10 septembre 2016

LOUVES à retrouver sur INSTAGRAM : @reportagelaureduchet

DATES DE l’EXPOSITION :

  • Novembre 2016-janvier 2017

Café 104, Saint-Ouen 93400

  • Juin 2017

Festival Imagyna, Nantes 44860

  • Septembre 2017

Cozette, 20 avenue de Saint-Ouen 75018 Paris